Suggestions: Essayez de cliquer sur "Raccourcis->..." ci-dessus
Si vous avez des problèmes pour vous inscrire, cliquez ici
A voir aussi les Albums des anciens

BAIGNADE RISQUEE A MORUROA

Raconter une anecdote qui vous est arrivée, dont vous avez entendu parler,
rechercher des informations sur un évènement dont vous avez entendu parler...
Avatar de l’utilisateur
Alain Giot
Messages : 78
Inscription : 08 mars 2009, 11:31

BAIGNADE RISQUEE A MORUROA

Message par Alain Giot » 30 nov. 2018, 16:47

INTERDICTION DE SE BAIGNER COTE OCÉAN…
Interdiction de se baigner côté océan était la consigne verbale énoncée lors de notre arrivée à Muru. Une consigne que j’ai enfreint 2 fois pendant mon séjour. Une fois volontairement et une fois accidentellement.
Lors d’une bonne marée basse, océan calme, je suis parti à pied explorer le récif frangeant avec un copain.
J’ai aperçu à la limite externe un superbe « oursin crayon » comme je ne le connaissais que sous forme de pièces détachées, je me suis mis dans l’idée de le cueillir. Seulement calme ou pas l’océan envoyait des rouleaux plus ou moins forts sur le récif. Le « truc » de connaisseur, c’est de compter les vagues fortes et les légères, et on doit arriver au constat de 2 faibles pour une forte, si si je vous assure.
Après ¼ heure d’observation  je décide d’y aller, après une vague forte je descends sur le récif  je m’apprête à cueillir l’oursin quand une ombre s’approche, une p…. de vague énorme me tombe dessus. Je me retrouve entraîné dans une faille  et vois défiler les parois de corail ainsi que mon passé à la vitesse grand V. Combien de temps ça a duré?? Je n’en sais rien, mais une autre vague m’a fait refaire le chemin inverse et j’ai émergé sur le bord du platier, le copain s’était tenu à ces espèces de champigons de corail mort, mais avait été entraîné par la force de la vague, il était debout et me regardait comme si j’étais un fantôme. Je n’avais plus de short, plus de sandales plus de sac pour mes prises, mais j’étais intact, pas une égratignure, pas bu une goutte d’eau, à voir la tête du copain je me suis mis à rigoler et très vite un fou rire  nerveux nous a plié pendant près d’une heure et après, on a eu la tremblotte malgré la température. Le copain avait les mains en sang et une estafilade pas trop grave sur le flanc. On l’avait échappé belle je crois…
Je pensais que ça n’arrivait qu’aux couillons dans mon genre mais j’aie lu le récit d’un certain Dédé qui a vécu une expérience presque semblable sur le récif de Nouvelle Calédonie…
Lui aussi a compté les vagues et lui aussi s’est foutu dedans.
Moralité, ne croyez jamais les dictons et les "on dit " en ce qui concerne les vagues de l’océan, en France, écoutez les conseils des surveillants de plage….              
L'enfer c'est les autres écrivait JP SARTRE
l'enfer c'est soi même coupé des autres" dixit un grand homme ,L'Abbé PIERRE.i

Avatar de l’utilisateur
Marsouin
Messages : 181
Inscription : 15 oct. 2009, 21:54

Re: BAIGNADE RISQUEE A MORUROA

Message par Marsouin » 07 déc. 2018, 17:13

Bonsoir Alain. Moi aussi j'ai franchi plusieurs fois le platier extérieur pour aller plonger en snorkling (masque et palmes) avec des Polynésiens qui chassaient pendant que je faisais des photos... :P
On le faisait quand l'océan était plat comme un lac. C'est à dire 4 ou 5 fois par an...
Et les égratignures sur le corail guérissent difficilement... même avec du citron vert. :oops:

Répondre